Combien peut-on économiser en changeant d'assurance emprunteur ?

Qui ne serait pas tenté par gagner 10 à 20 000 euros sur le coût de son crédit ? C'est pourtant ce qu'il est possible de faire, dans la plupart des cas, en changeant d'assurance emprunteur. Avec la baisse des taux d'intérêt, l'assurance décès invalidité (ADI) représente désormais au moins 30 % du coût total de votre prêt immobilier. Une somme non négligeable qui attise bien des convoitises, d'autant que depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon permet de changer d'assurance emprunteur pendant les 12 mois qui suivent la signature de l'offre de prêt et ce, sans aucun frais. Il vous sera seulement demandé de choisir un contrat d'assurance offrant au moins le même niveau de garanties que votre contrat actuel.

Résiliation annuelle : enfin une réalité !

Réclamée depuis longtemps par les particuliers avec le soutien des associations de consommateurs, la résiliation annuelle de l'assurance emprunteur a enfin été adoptée pour tous les emprunteurs.

Depuis le 1er janvier 2018, la résiliation est possible chaque année, pendant toute la durée de votre prêt.

Cette mesure représente une réelle avancée pour les emprunteurs, qui par exemple ont arrêté de fumer depuis la souscription de leur prêt, ceux qui ont réduit le nombre de kilomètres parcourus pour raisons professionnelles, ou encore ceux qui ont souffert d'un cancer par le passé et revendiquent le droit à l'oubli.

En définitive, dès que le risque assuré peut être revu à la baisse, si vous trouvez des garanties moins chères ou plus avantageuses pour votre situation, il pourra s'avérer intéressant de faire jouer la concurrence, pour changer d'assurance emprunteur.

Quand et comment prévenir son assureur ?

Pour procéder à la résiliation de votre assurance décès invalidité, il conviendra de respecter un certain formalisme : "l'assuré a le droit de résilier le contrat à l'expiration d'un délai d'un an, en envoyant une envoyant une lettre recommandée à l'assureur au moins deux mois avant la date d'échéance [du contrat]" (article L113-12 du Code des assurances).